Nager dans la Mare – tisane poison
Myriam Ziehli & Pamina de Coulon

« Les marécages longent les voies du air train. L’air est lourd et chaud. Un air de méfiance. Les voitures sont parquées dans un tiers-paysage.
On nous fait croire que tout est clean alors que tout est sale, en réalité. Et c’est agréable. Merci les plantes sales. Les saules sales pleureurs font du bien.

Nager dans les eaux troubles.

Nager dans les eaux troubles, au téléphone l’autre jour:
– Non, mais ton histoire de saleté me rappelle la semaine passée. J’ai rencontré un pêcheur, il racontait que quand l’eau du lac est trop claire, elle est moins propre que quand elle est trouble. Il y a plus de mauvaises bactéries. J’ai laissé la peau sale dans le jus de gingembre, ça fera les anticorps. Les bactéries neutres qui basculent du côté sale mais propre. Les cols blancs javellisés sales, les bactéries propres.

Nager dans la mare.

Les rapports de saleté se sont inversés. Et si c’était eux qui étaient sales? Sales? Et nous propres? Proprenet, propre et nettement crado. La source la sauge le pressing le gel douche bleu fluo faire bouillir les culottes sales à 90°. Faire bouillir le gel douche. Hygiénisme sale, à force de frotter les carreaux de la salle de bains, il reste toujours une micro tache, une petite poussière dans le joint. Le Macdonald c’est sale.

Le secret c’est qu’il n’y a pas de secret.»


︎︎︎ Photo credits: Myriam Ziehli

︎︎︎ Installation presented during Les Sororales, Grenoble, 2019