TACTIQUE DES TOURBIERES
au Club 44,  la Chaux-de-Fonds, mai 2021
Avec une intervention scénographique de Manon Briod
et une conférence de Benedikte Zitouni
à écouter ici: 

Conférence de Benedikte Zitouni au Club 44


Tactiques des tourbières est une proposition librement inspirée de la notion «chthulucene» de Donna Haraway. Proposant une autre terminologie qu’anthropocène, elle nous emmène vers une autre réalité, celle d’un « présent épais » (milles feuilles) ; composé d’infinies réflexions, combats, initiatives invisibilisées par l’Histoire (celle écrite par ceux qui dirigent, ceux qui gagnent, ceux qui dominent).

Elle reproche à anthropocène d’être égocentrique et terriblement imbu de lui-même. Comment une ère géologique envisagée en milliers d’années peut-elle être tout à coup attribuée à la présence humaine si volatile?

Avec chthulucene, elle convoque une nouvelle entité chimérique entre le « khthốn » ; le sous-sol, la terre, le humus en grec et la « Pimoa Cthulhu », une petite araignée du nord de la Californie. Les pattes de l’araignée évoquent les tentacules d’une pieuvre, une image très présente dans l’imagination de la philosophe. Le terme tentacule vient du latin « tentare » qui se traduit par « tâter ». Donna nous propose de penser par contacts avec le terrain. Connectées entre elles, les tentacules permettent une pensée collective active.


︎︎︎ Photo credits: Myriam Ziehli

︎︎︎ Club 44, La Chaux-de-Fond, June 2021